MY VISION DES CRÉATIONS DE LA JOAILLIÈRE HÉLÈNE COURTAIGNE DELALANDE

SÉRIES MY VISION « Carnet de voyage précieux autour des créations joaillières d’Hélène Courtaigne Delalande »  

Un voyage onirique et précieux à travers le temps : telle fut mon inspiration pour ce dialogue pictural avec les créations d’Hélène Courtaigne Delalande qui gravite autour des pierres de couleur et de l’or jaune mat et brillant qu’affectionne la joaillière.

Ma première démarche fut de me plonger dans la genèse des pierres précieuses et observer les minéraux bruts que j’ai photographiés au Musée d’Histoire Naturelle de Paris. J’ai été fascinée par la beauté et la diversité des cristaux, de leurs formes surprenantes florales ou géométriques, des jeux de transparences et d’opacité, de textures et des couleurs subtiles qu’ils offrent.

Puis, les bijoux d’Hélène furent l’objet d’installations et de mises en scène photographiées où les taffetas et mousselines de soie jouent avec les arabesques de l’or et les reflets des pierres.

Enfin, place à la composition picturale finale audacieuse : j’ai imaginé un univers fantastique, un peu flou comme dans les rêves, dans lequel les bijoux remontent le temps pour retrouver leurs origines millénaires.


A truly dreamlike and precious journey through time! This was my inspiration for the pictorial dialogue with Hélène Courtaigne Delalande's creations, and revolves around the colored stones and the matt and brilliant yellow gold that the jeweler loves. 

My bias was to show the genesis of precious stones from the raw minerals that I observed and photographed at the Museum of Natural History in Paris. I was fascinated by the beauty and diversity of crystals, their surprising floral or geometric shapes, their mysterious transparency and opacity, their subtle range of colors. I then set Hélène’s jewels amongst silk taffetas and chiffons, each photographed in their turn, their light and arabesques of gold playing with the iridescence of the fabric, reflecting one another in seamless choreography.

The final composition of My Vision tells the story of each jewel, slightly blurred as if in a dream, spiraling through time from its inception millennia ago to its reincarnation today.

MULTICOLORE.jpg

EXPOSITION SENSES ROOM – Tableau « Ecritures CLAIR…voyantes »

Lorsque Francis van de Walle a demandé à Béatrice de créer un tableau sur la thématique du handicap en respectant un code couleur noir, violet et ivoire, le titre « Ecritures CLAIR…voyantes » lui est venu immédiatement comme une évidence. Le tableau « Ecritures CLAIR…voyantes » est une invitation à dépasser l’aveuglement physique ou émotionnel en proposant une double lecture visuelle et tactile des lignes du cœur.

Son approche plasticienne englobe un ensemble d’étapes préparatoires pour la composition du tableau final : collages, installations éphémères et peintures photographiées, puis impression et touches finales de peinture sur toile Fine Art.

Béatrice a souhaité aborder la cécité en reprenant, sous la plume de Saint-Exupéry,  le conseil prodigué par le Renard au Petit Prince : « On ne voit qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux ».

Le tableau représente un ensemble de lignes en mouvement comme une nouvelle forme d’écritures « CLAIR…voyantes » évoluant dans un environnement quasi cosmique rappelant l’univers du Petit Prince et peut-être… celui de notre inconscient émotionnel ? La couleur de l’encre violette a été choisie pour rappeler l’écriture à la plume des écoliers d’autrefois. Les tracés sont plus ou moins flous pour symboliser l’aveuglement émotionnel ou physique. L’entrelacement central en forme de cœur est mis en lumière pour souligner l’importance du conseil du Renard « Voir avec le cœur ». Enfin, « L’essentiel est invisible pour les yeux » est traduit par des contours de cœurs transparents en relief et des mots translucides écrits en braille : une invitation à une lecture tactile de ce tableau aux voyants et non voyants.

« Ne pas s’arrêter à la première impression et tenter de montrer ce qu’on ne voit pas : il faut creuser, sonder, chercher ce qui se cache derrière une perception au même titre qu’on essaie de décrypter le sens d’un texte bien au-delà des mots » tel est le message récurrent de Béatrice dans son travail pictural.

Le tableau a été exposé sur l’espace de la Senses Room lors du salon Equihôtel à Paris en novembre 2018.


When Francis van de Walle asked Beatrice to create a painting on the theme of disability in a color code black, purple and ivory, the title “Ecritures CLAIR ... voyantes” came immediately as an evidence. The artwork “Ecritures CLAIR ... voyantes” is an invitation to overcome physical or emotional blindness by offering a visual and tactile reading of the lines of the heart. 

Béatrice’s methodology includes a set of preparatory steps for the composition of the picture: collages, ephemeral installations of thread, painting she photographed. Printed on Fine Art canvas, the final artwork was painted again playing with colors and transparent acrylic.

Beatrice approached blindness by taking up, under the pen of Saint-Exupéry, the advice given by the Fox to the Little Prince: "It is only with the heart one can see rightly; what is essential is invisible to the eye”. The painting presents a set of moving lines as a new form of “Ecritures CLAIR ... voyant” writings that evolve in a cosmic environment recalling the universe of the Little Prince and that of our emotional unconscious.

The color of the violet ink was chosen to recall the pen writing of the old time schoolchildren. The lines are blurred symbolizing emotional or physical blindness. Heart-shaped central interlacing is highlighted to underscore the importance of Fox's "See with the heart" advice. Finally “what is essential is invisible to the eye” is translated by outlines of transparent hearts in relief and translucent words written in Braille: an invitation to a tactile reading of this painting by seers and the blind alike.

Beatrice is convinced that we must not stop at the first impression. She attempts to show in her work what we do not see insisting we must dig, seek and look for what is behind a visual perception in the same way we try to decrypt the meaning of a text well beyond words.

The painting was exhibited on the space of the Senses Room during the Equihôtel trade show in Paris last November 2018.

Tableau “Ecritures CLAIR…voyantes”  Mixed media – Format 73 x 100     cm

Tableau “Ecritures CLAIR…voyantes” Mixed media – Format 73 x 100 cm

Stéphane Houdet, Champion de Tennis fauteuil, Parrain de la Senses Room et son concepteur Francis van de Walle

Stéphane Houdet, Champion de Tennis fauteuil, Parrain de la Senses Room et son concepteur Francis van de Walle

Senses Room : Télé matin filme ! Action en présence des Architectes d’intérieur - Décorateurs Marc Hertrich et Nicolas Adnet

Senses Room : Télé matin filme ! Action en présence des Architectes d’intérieur - Décorateurs Marc Hertrich et Nicolas Adnet